Coups de cœur

Voici quelques titres que nos bibliothécaires ont aimé et souhaitent vous faire partager.

Vous pouvez les emprunter dans votre médiathèque!

Coups de cœur du mois de Février

Roman « De la neige pour Suzanne » de Clément Osé 

Été 2016. Après une adolescence joyeuse dans un foyer de la classe moyenne supérieure et deux expériences professionnelles douteuses, Clément Osé cherche toujours le sens de sa vie. Tenté comme d’autres par le grand large, il enfile son sac à dos et part un an glaner des réponses sur la route.


Roman « La passeuse de mots, L’œil de vérité » Tome 2 d’Alric et Jennifer Twice

La Cité Immergée n’aura pas laissé Arya et ses compagnons indemnes. Elle croit plus que jamais à ce lien indéfectible qui relie tous ceux qui l’accompagnent sur son chemin et à l’espoir qui grandit chaque jour de retrouver les héritiers d’Hélianthe et sa famille. Pourtant, une toute autre réalité s’impose à elle.
Celle d’un détour inévitable parmi les dunes brûlantes du désert, d’une traversée dans le temps et de la découverte d’âmes aimantes prêtes à braver les interdits. La menace des soldats de Verre, quant à elle, se répand comme du venin sur les terres d’Hélios et le danger s’accroît de jour en jour. Arya le sait, les liens du cœur et de la vérité scelleront son destin de Passeuse de Mots à jamais.


Roman « Le bal des folles » de Victoria Mas

Après avoir révélé à sa grand-mère qu’elle entre en relation avec des esprits, Eugénie est amenée de force par son père à l’hôpital de la Salpêtrière. Les femmes qui y sont internées sont les cobayes de thérapeutes masculins. Notamment le fameux docteur Jean-Martin Charcot, qui a mené des recherches sur l’hystérie et qui est considéré comme un pionnier de la neurologie.


Roman « Illuminae » de Jay Kristoff et Amie Kaufman

Survivre d’abord. Raconter ensuite. Supprimer les témoins. Effacer les traces.
Prêts à mourir pour vivre libres.

Roman épistolaire 2.0, la trilogie Illuminae compile des mails et des archives en tout genre de trois vaisseaux spatiaux en fuite suite à l’attaque de la planète Karenza. Kady et Ezra, deux adolescents qui ont survécu à l’attaque, vont aussi devoir survivre à l’impitoyable intelligence artificielle censée assurer leur sécurité…


Livre « Le lundi uniquement » de Claire Pisarra et Aurélie Guillerey

Quand je serai grande, je serai présidente. Mais le lundi uniquement. J’aurai un cartable avec de très gros dossiers. Je rencontrerai des gens importants. Et il y aura des coquillettes au beurre. Au petit déjeuner. Au déjeuner. Au diner. Pour tout le monde.


Roman « Je t’ai écrit un message » de Lizi Boyd

Une petite fille envoie un message. Avant d’arriver à son destinataire, le mot va faire un voyage inattendu au fil de l’eau, et croiser la route d’une galerie de personnages. Il va ainsi devenir une voile pour le radeau de la tortue, un ponton pour les canetons, un chapeau pour la souris…


Coups de cœur du mois de Janvier

BD « Le bal des folles » d’Arianna Melone

Adaptée du roman de Victoria Mas.


BD « Le droit du sol » d’Etienne Davodeau


BD « Quelqu’un à qui parler » de Grégory Panaccione


Roman « Fenêtre sur Terre » de Franck Bouysse.


Roman « La passeuse de mots » d’Alric et Jennifer Twice


CD « Cœur » de Clara Luciani


CD « Qui sème le vent récolte le tempo » de Mc Solaar

Coups de cœur du mois de Décembre

BD « Tananarive« 

Récit initiatique à la fois drôle et sensible attestant que l’aventure n’est ni une question d’âge, ni de distance.


Roman « Réinventer l’amour » de Mona Chollet

Une lecture passionnante sur le poids du patriarcat dans les relations amoureuses.


CD « = » d’Ed Sheeran

Dernier album d’Ed Sheeran aux sons follk, hip-hop, eighties, disco et balade.


Roman « La rumeur qui me suit » de Laura Bates

Récit d’une ado qui a déménagé en Ecosse pour fuir son ancien lycée après qu’une photo a circulé sur les réseaux sociaux…


Roman « Push » d’Annelise Heurtier

Push : Quand la parole d’une ado agressée se libère dans le milieu de la gymnastique.


Roman « Le prince cruel »

Plongée dans le royaume de Terrafae à la Haute Cour de Domelfe où se côtoient intrigues politiques, amoureuses et créatures mystiques.

Coups de cœur du mois de Novembre

Manga :  « Un drôle de père » de Yumi Unita

Lors de l’enterrement de son grand-père, Daikichi, jeune célibataire de 30 ans, décide de prendre en charge la fille du défunt (donc sa tante !), Rin, 6 ans. Une sacrée leçon de vie…


Roman policier : « Le dernier chant » de Sonja Delzongle

Thriller scientifique sur la puissance sans limite du son


Documentaire : « Naître à la maison » sous la direction de Marie France Morel

Histoire et aspect social des naissances à domicile par des professionnels de santé


Album enfant : « Féroce » de Loes Riphagen

Tout un petit monde animal, râleur et frimeur, défile ainsi sous nos yeux amusés. Mais si le plus féroce était finalement le petit lecteur ?

Coups de cœur du mois d’Octobre

Bande dessinée : « Suzette ou le grand amour » de Fabien Tolmé.

Veuve depuis peu, Suzette repense à Francesco, son premier amour, perdu de vue il y a 60 ans. Sa petite-fille Noémie l’invite alors à partir à sa recherche. Sur la route de l’Italie, les deux femmes vont, du haut de leurs générations et de leurs expériences respectives, échanger sur la vie de couple, l’engagement et les histoires qui durent… Et s’il n’y avait pas d’âge pour vivre le grand amour ?


CD : Flavia Coelho

Après « Sonho Real », des featurings remarqués (dont Gaël Faye) et une tournée mondiale de plus de 3 ans, Flavia revient avec son nouvel album « DNA ». C’est à la fois le plus personnel et universel qu’elle ai fait : il brille par son hybridité musicale : le baile funk y croise la trap et les musiques caribéennes, la cumbia y est réinventée, le hip hop épouse le reggae, le tout porté par une impressionnante volonté pop.


Policier : Nicolas Beuglet

 » Tu n’es pas seule à chercher « … Ce mot anonyme laissé sur son paillasson est plus qu’un appel : un électrochoc. Cette fois, l’inspectrice Grace Campbell le sait, elle n’a pas le choix. Elle doit ouvrir la porte blindée du cabinet situé au fond de son appartement. Et accepter de se confronter au secret qui la hante depuis tant d’années… Des confins de la campagne écossaise aux profondeurs de la Forêt-noire où prend vie le conte le plus glaçant de notre enfance, jamais Grace n’aurait pu imaginer monter dans ce train surgi de nulle part et affronter le Passager sans visage…


Album : « Le souci de Julie » de Tom Percival

Julie avait toujours été heureuse. Parfaitement heureuse… Jusqu’au jour où elle découvre… un souci. Ce souci prend de plus en plus de place dans la vie de Julie. Comment s’en débarrasser ? Un livre plein de bon sens, parfait pour encourager les enfants à partager leurs tracas, les grands comme les petits. La vie de Julie est parfaitement normale jusqu’au jour où un souci s’immisce dans son quotidien. Elle essaie de continuer à vivre en l’ignorant, mais chaque jour son souci prend de plus en plus de place. Au parc, elle rencontre un garçon, également tourmenté. Ils découvrent ensemble qu’il existe une solution pour s’en débarrasser : en parler !

Coups de cœur du mois de Septembre

Roman : « Debout dans l’eau » de Derleyn Zoe

La narratrice, une enfant de onze ans, vit chez ses grands-parents, dans le Brabant flamand. C’est l’été dans cette grande maison bordée d’un étang et d’un magnifique jardin. Le grand-père, gravement malade, vit ses derniers jours, visité chaque jour par une infirmière. Progressivement, la fillette prend conscience du lien profond qui l’unit à cet homme autoritaire et intimidant. Un premier roman d’une grande justesse.


BD : « Il est où le patron ? » de Benezit Maud

De jeunes paysannes combatives et passionnées gèrent leur propre ferme et se heurtent au machisme du milieu agricole. On leur demande souvent : il est où le patron ? Au fil d’une saison agricole, dans un petit village de moyenne montagne, trois femmes paysannes, voisines de marché, se rencontrent, s’entraident et se lient d’amitié. Elles ont des parcours de vie différents : Jo vient de terminer ses études et s’installe tout juste pour reprendre une ferme caprine. Il y a cinq ans, Anouk a quitté la ville où elle habitait pour emménager à la campagne, depuis, elle est apicultrice. Coline, mariée deux enfants, est originaire du village. Elle a repris il y a dix ans la ferme et les brebis laitières de ses parents. Toutes trois sont confrontées au sexisme ambiant. En les suivant dans la pratique de leur métier, on accompagne leur cheminement quotidien sur les questions féministes et aussi sur la difficulté de la vie agricole. En partageant leurs expériences, ces femmes se donnent la force de faire entendre une autre voie que celle du patriarcat.


Nouvelles : « Aller aux fraises » de Plamondon Eric

Aller aux fraises, c’est une langue qui sillonne les bois, les champs, les usines, les routes sans fin, les bords de rivière. C’est le sort de ceux qui deviennent extraordinaires à force d’être ordinaires. On s’y laisse porter par les souvenirs d’un père qui s’agrègent pour devenir les légendes du fils. Ce fils qui veut construire son propre récit et qui retrouve sa mère le temps d’un nouveau cycle.Eric Plamondon raconte la démesure de l’ordinaire. Sur le vif. C’est aussi drôle qu’émouvant.Né au Québec en 1969, Éric Plamondon a étudié le journalisme à l’université Laval et la littérature à l’UQÀM (Université du Québec à Montréal). Il vit dans la région de Bordeaux depuis 1996 où il a longtemps travaillé en communication. Il a publié au Quartanier (Canada) la trilogie «1984» : Hongrie-Hollywood Express, Mayonnaise, et Pomme S et la novella Ristigouche (2013). Il est l’auteur chez Quidam de Taqawan, prix France Québec 2019 et de Oyana. Né au Québec en 1969, Éric Plamondon a étudié le journalisme à l’université Laval et la littérature à l’UQÀM (Université du Québec à Montréal). Il vit dans la région de Bordeaux depuis 1996 où il a longtemps travaillé en communication. Il a publié au Quartanier (Canada) la trilogie «1984» : Hongrie-Hollywood Express, Mayonnaise, et Pomme S et la novella Ristigouche (2013). Il est l’auteur chez Quidam de Taqawan, prix France Québec 2019 et de Oyana.


Roman : « Nos cicatrices invisibles » de Giles Amy

Après le drame, l’amour pour survivre et guérir La vie de Jess et Lucas, élèves de terminale, s’est comme arrêtée il y a un an, lors d’une nuit dramatique : témoins d’une fusillade dans un cinéma, ils ont survécu in extremis mais ont chacun perdu un frère. Les deux ados tentent de se reconstruire, malgré l’absence et le trauma. Jess est devenue l’adulte par défaut de la maison, face à sa mère dépressive, tandis que Lucas trouve une raison de vivre en réalisant des petits gestes anonymes de bonté. Leur histoire d’amour leur donnera-t-elle suffisamment de courage pour regarder enfin vers l’avant et retrouver leur vie d’ado ?